Abonnez-vous - Rechercher sur le site :

Actualité

C’est CHARBIT qui l’a dit !
Publié le lundi 18 février 2008

Dans une interview (Inter action de janvier 2008 voir pièce jointe), le Directeur de la DDASS Yves CHARBIT explique laborieusement comment un département sous équipé en places d’insertion a pratiqué, au travers d’un règlement de compte politique conduisant à la liquidation de l’association OSER, la suppression de 42 places de CHRS en échange d’une création de 25 !

« Cette année, nous sommes donc passés de 150 places à 175 places » assène-t-il sans vergogne alors qu’un rapide calcul montre que l’on est passé de 150 - 42 (FAR) + 25 = 133 ! Encore ne prend-t-il pas en compte les 20 places du service extérieur ainsi que les 24 places d’accueil pour familles avec enfants en mobile Home

A moins que, comme il le précise plus avant « les 42 places de l’ancien CHRS ont été temporairement transférées à l’ADSEA . » Ce qui conforte la position des ex salariés d’OSER et de l’inspection du travail qui considèrent qu’il y a bien transfert de l’activité du CHRS le FAR, fut-il temporaire, à l’ADSEA. D’autant qu’ « à la fin de la période d’hiver », ces places seront « réparties en fonction de l’application du schéma. »

Mais si CHARBIT le dit...



Interview d’Yves CHARBIT
(531.6 ko)

remonter

réalisation aglca