Abonnez-vous - Rechercher sur le site :

Actualité

SUD Santé-Sociaux
Publié le mardi 11 décembre 2007

A Bourg en Bresse, le préfet étrangle la lutte contre la pauvreté !

L’association Objectif Solidarité et Réinsertion (OSER) avait en charge quatre structures de réinsertion et d’accueil d’urgence. Depuis de longues années, l’équipe avait choisi un mode d’organisation autogestionnaire irrigué par une réflexion et une analyse sur la précarité, ses causes et les réponses sociales. Leur pratique a inclus la notion de solidarité avec les personnes accompagnées. Ainsi, elle prenait en compte la globalité des vécus individuels, culturels et leur confrontation à l’environnement économique et social. Il ne s’agissait pas de gérer simplement la pauvreté, mais de lutter contre celle-ci.

Ainsi, trois mois de grève, un campement devant la préfecture avec les précaires ont créé une situation de grande solidarité, mais aussi la vindicte haineuse d’un préfet liquidateur. Ce défenseur du bien public bloque deux mois de subventions. Le ministère ne réagit pas et ce n’est pas l’action au ministère « décentralisé de Lyon qui permet de pérenniser l’action à Bourg, bien qu’elle soit inscrite dans les priorités.

Ce ne sera ni Boutin, ni les membres de sa sacristie (cabinet) qui désavoueront le Préfet. Les pauvres restent à leur place, le ciel leur est ouvert. Donc le tribunal prononce la liquidation d’OSER. Nos collègues se retrouvent au chômage, il reste des militants locaux qui poursuivent la lutte contre la pauvreté. Une structure nouvelle prend la relève.

A suivre....


remonter

réalisation aglca