Abonnez-vous - Rechercher sur le site :

Actualité

A nos amis.
Publié le vendredi 30 novembre 2007

A nos amis.

Malgré la dissolution d’OSER, le site de l’association reste en vie, du moins tant qu’il se trouvera des militants pour l’alimenter. La fin tragique du F.A.R. nous a laissé sonnés pendant de longs jours.

Les licenciements ont disloqué le collectif de travail, dilué les repères professionnels, éloigné de nous les résidents du Foyer. Même s’ils s’efforcent de faire bonne figure, les principaux animateurs de la lutte sont moralement affectés et il faut du temps pour rebondir.

Et puis que dire ? OSER sacrifiée, la presse locale s’est légitimement désintéressée de notre sort. Au lendemain de l’incendie qui a mis fin à trente années d’histoire, « Le Progrès » titrait en une sur « la seconde vie de l’andouillette » ! Notre saga ne fait plus recette. Vae victis, malheur aux vaincus.

Pourtant, il faut bien continuer à crier. Se taire, ce serait tomber dans l’oubli, mourir une seconde fois. Et nous ne pouvons nous y résigner. Nous continuerons à défendre notre vision du travail social en publiant des textes, parfois anciens mais qui, selon nous, gardent toute leur pertinence. Nous en rédigerons de nouveaux. Il reste aussi à écrire la fin de « la belle histoire » et à tirer les enseignements de cette aventure collective.

Enfin, malgré la liquidation brutale, ou peut-être à cause d’elle, les démêlées judiciaires entre OSER et tous ceux qui ont voulu sa perte sont bien loin d’être terminées. Ce n’est pas forcément passionnant, mais nous vous tiendrons régulièrement au courant.

Alors, à très bientôt.


remonter

réalisation aglca